Bonjour et bienvenue sur www.herbea.org. Pour mieux vous connaître et améliorer votre navigation dans nos pages, et à des fins de suivi de fréquentation, nous utilisons des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre politique de cookies.

Melon Cucumis melo

Zone biogéographique d'intérêt
Description Le melon, Cucumis melo, est originaire des régions australes du continent africain. Il a été domestiqué en Egypte vers -2 700 -2 000 av. J-C., à l'origine pour ses graines. Ensuite il a été introduit en Europe par les grecs et les romains, où il était alors consommé immature. Après une longue période, il est réintroduit en Europe au moment de la Renaissance mais depuis l'Asie centrale cette fois. En Italie, il est cultivé dans la propriété papale de Cantalupo, qui a donné son nom au type « meloncantaloup ». Le clergé l'introduit en France à Avignon, où il trouvera un climat favorable permettant le développement du type « melon de Cavaillon ». Par la suite, le succès du type « melon charentais » aura tendance à éclipser les autres.

En France, les trois principaux bassins de production sont le Sud-Est, le Sud-Ouest et le Centre-Ouest, avec une prédominance du Languedoc. Le type « charentais jaunissant » représente l'essentiel des surfaces (le type variétal n'est pas lié à un lieu de production).
Le melon requiert un climat chaud et sec et se montre sensible aux maladies cryptogamiques, (oïdium des cucurbitacées, fusariose, verticilliose) aggravées par de mauvaises rotations et un excès d'eau.1

Le melon est une plante herbacée annuelle. La plante peut grimper en s'accrochant à des supports grâce à des vrilles simples. Les feuilles sont généralement entières assez arrondies, parfois assez fortement découpées.

Il se distingue de la plupart de ses espèces voisines (genre Cucumis) par l'absence d'aspérités ou d'épines sur le fruit.

Les fleurs ont une corolle orange et la biologie florale est assez complexe. Il existe trois types de fleurs (Photos) :
- des fleurs mâles avec des étamines ;
- des fleurs femelles avec un ovaire infère et un gros stigmate plurilobé ;
- des fleurs hermaphrodite ou parfaites avec un ovaire infère et des étamines à déhiscence extorse entourant le stigmate.
A la base des filets des anthères et du style se trouvent des nectaires attirant les insectes pollinisateurs, abeilles et bourdons principalement. Le melon est une plante semi-allogame à pollinisation entomophile.2
Biologie Faculté germinative des graines : 5 à 7 ans (c'est un maximum, le pourcentage de germination est en baisse à partir de 4 - 5 ans)
Peuplement : 120 à 150 plants/are sous abri, et 60 à 90 plants/are en plein champ.

Fortement marqué par ses origines subtropicales-tropicales (étés chauds et secs), le melon a du mal à se développer à de basses températures et de faibles niveaux d'éclairements.1

Si les conditions sont favorables, le calendrier de production peut être le suivant :
- 6-10 jours pour la levée ; 1
- un mois du semis à l'apparition des premières fleurs mâles ;
- un mois de plus pour l'apparition des fleurs femelles ;
- un à deux mois entre la pollinisation et la maturation du fruit suivant la taille et le type de fruit.2
Ravageurs Afficher les 1 ravageurs connus



Références

1 https://wiki.itab-lab.fr/[...]
2 http://ephytia.inra.fr/[...]



Galerie

Lien flore sauvage et culture

Partagez vos expériences !